7 conseils pour bien préparer son voyage à Cuba

 Située en pleine mer des Caraïbes, Cuba est une île connue pour ses plages paradisiaques, son riche patrimoine historique et culturel, ses nombreuses villes à l’architecture exceptionnelle ainsi que … ses supers mojitos ! Ayant longtemps hésite avec le Mexique et la République Dominicaine, c’est finalement à Cuba que j’ai choisi de poser mes valises pour mes prochaines vacances. Les billets d’avion sont réservés depuis plusieurs mois, et j’ai déjà parcouru des heures durant guides de voyage, articles de blogs et reportages. En tant qu’organisatrice hors pair, voici donc mes 7 meilleurs conseils ! 

1) Quand partir ?

Tout le monde vous le dira, la meilleure période pour partir à Cuba est de Décembre à fin Avril. En effet, c’est à cette période que le climat y est le plus propice et agréable. A partir de Mai commence les périodes de fortes chaleurs et d’humidité. Les périodes d’ouragan commencent à la fin de l’été et se terminent en Octobre.
 
Malgré la chaleur écrasante du mois de Juin (en moyenne 35 degrés), c’est à cette période que nous avons choisi de partir. En effet, ayant des concours jusqu’à mi Juin, il était impossible pour moi de me libérer avant ! L’avantage est que nous partons donc hors saison, qu’il y aura moins de touristes et que les prix seront moins élevés. 
 
 
 

2) Réserver ses billets d’avion

Il parait tout à fait évident de s’y prendre plusieurs mois à l’avance afin de se garantir les meilleurs tarifs. Certains sites vous conseilleront de les réserver en “last minute” afin de faire de grosses économies. Mais cette solution est à proscrire selon moi. Non seulement rien ne garanti que les prix soient bradés, mais vous prenez également le risque que les vols soient quasi-complet et le tarif exorbitant … voir même que vous ne puissiez pas embarquer si le vol est complet. 
 
J’ai réservé nos billets le premier mardi de mars, soit un peu plus de trois mois en avance. Cela faisait déjà presque deux mois que je surveillais très régulièrement le prix de vols, et nous avons eu de la chance, puisque les tarifs ont baissé de presque 100€ durant la semaine où j’ai réservé ! 
 
À titre indicatif, un vol aller retour au départ de Paris en Juillet coûte en moyenne 850€. Pour des questions de facilité, nous avons choisi de prendre un premier vol au départ de Montpellier. Cela évite les 3h30 de train pour relier Paris ainsi que le transfert jusqu’à l’aéroport. À peine plus cher et beaucoup de stress et d’organisation en moins ! Pensez-y si vous habitez en province.
 
J’ai beaucoup comparé les tarifs via Skyscanner. Je suis tombée sur des tarifs très attractifs mais en passant par des sites peu fiables. J’ai donc choisi de réserver directement via Airfrance pour plus de tranquillité. Nous avons en tout et pour tout payé 1346€, soit 632€ par personne. Ce tarif est extrêmement avantageux sachant qu’il comprend:
 
  • Un premier vol Montpellier / Paris
  • Un second vol Paris / La Havane
  • Une assurance facultative à 40€ par personne 
Tout cela aller retour !   
 
 

3) Les démarches administratives 

 
Pour vous rendre à Cuba comme dans tout autre pays hors U.E, vous devez obligatoirement être muni d’un passeport. Celui-ci doit être valable jusqu’à 3 mois après votre de date de retour prévue (ex: si vous partez le 1er Juin et rentrez le 15, votre passeport doit être valable jusqu’au 15 Septembre de la même année). Si vous n’en avez pas, pensez à vous y prendre plusieurs mois en avance pour le faire, les délais peuvent parfois être très longs.
 
Le deuxième document dont vous aurez besoin est une carte touristique, qui fait office de Visa. Vous pouvez la demander directement à l’ambassade de Cuba à Paris, ou bien en ligne via des agences spécialisées (lien en bas d’article). Celle-ci vous coûtera environ 30€. Vous entendrez sans doute parler de la possibilité de prendre votre carte directement en arrivant à l’aéroport à Cuba, ce que je vous déconseille pour la raison suivante:
Attention, il est impossible de passer la douane Cubaine sans la carte touristique !! On vous la demandera dès la sortie de l’avion pour passer le check-out. 
 
Vous devez également être muni d’une assurance voyage qui couvrira vos frais médicaux ou votre rapatriement en cas de besoin. Cette attestation vous sera délivrée gratuitement via votre assurance ou votre banque
 
Enfin, vous devrez vous acquitter d’une taxe de sortie en arrivant à l’aéroport de Cuba, d’une valeur de 25CUC. (Edit: on ne nous a absolument rien demandé, cela doit dépendre du pays duquel vous arrivez)
 
 
 

4) Planifier son itinéraire 

Cuba, c’est l’aventure. La spontanéité, les rencontres et l’inattendu. Beaucoup partent sac à dos sur les épaules et vivent leur voyage au jour le jour, ce qui parait être une super idée, cependant, je vous conseille de préparer un minimum votre itinéraire pour deux simples raisons:
 
Premièrement, Cuba est une grande île, il vous sera impossible de la parcourir entièrement en moins de 3 semaines. Il parait donc nécessaire de choisir quelles parties de l’île vous souhaitez découvrir en fonction du temps dont vous disposerez sur place. 
 
Ensuite, sachez que l’accès Internet à Cuba est assez limité (pour ne pas dire quasi-inexistant) selon les villes, et surtout assez lent. Impossible donc de sortir son portable en plein milieu de la rue afin de choisir sa prochaine visite, ou même réserver un hôtel (pas d’accès aux sites de réservation à Cuba). 
 
Bien-sûr, il vous sera toujours possible de modifier votre itinéraire au cours de votre séjour, cependant, avoir une première idée de votre trajet semble être idéal afin de commencer à repérer les lieux et visites qui vous intéressent
 
Pour vous faire une petite idée, nous partons quinze jours. Nous avons choisi de nous concentrer sur la partie Ouest et centrale de l’île pour cette première fois. Notre itinéraire sera à peu près le suivant:  

 

5) La monnaie: CUC et CUP

À Cuba, il existe deux monnaies: le CUC, également appelé “peso convertible”. C’est la devise touristique, celle dont vous vous servirez normalement le plus durant tout votre séjour. 1CUC ≅ 1$ et 1CUC = 25 CUP
 
Le CUP, peso local est quant à lui principalement réservé aux cubains. Il est toutefois possible de payer en CUP dans les petits restaurants locaux, les vendeurs de rue, etc.
 
N’étant pas une experte en monnaie cubaine, je vous conseille d’aller faire un tour sur ce site si vous voulez en savoir plus.
 
S’il est possible de payer par carte bancaire dans certains endroits (complexes hôteliers, location de voiture), je vous conseille cependant de retirer un maximum d’argent en arrivant à Cuba. Premièrement pour éviter les frais bancaires liés à l’utilisation de votre carte à l’étranger, mais également car certaines cartes (mastercard, maestro) ne sont pas reconnues dans certains distributeurs automatiques, et il serait embêtant de vous retrouver à cours d’espèce, car à Cuba, tout se paye en cash ! (Edit: un distributeur de billets a avalé ma carte et impossible de la récupérer .. j’ai fini le séjour sans CB)
 
Pour notre part, nous avons prévu de changer un maximum d’argent en arrivant à l’aéroport, mais j’ai également pris la précaution de passer à une carte Visa Premier. Ce service vous sera bien évidemment facturé par votre banque (à négocier avec votre conseiller), mais cela permet non seulement de ne pas avoir de frais à l’international, mais également d’augmenter vos plafonds de retrait et de paiement, utile en cas d’imprévu.
 
 

6) Les indispensables à mettre dans sa valise

En tant qu’accro aux listes, je n’ai pas pu m’empêcher d’en faire quelques unes à peine nos billets réservés. Certains points peuvent paraître évident quand on y pensé, mais j’en ai pourtant bien oublié quelques uns, alors merci aux forums de voyages pour la petite piqûre de rappel ! Chacun ses besoins, mais voici les grands indispensables:

  • de la crème solaire (avec haut indice de protection)
  • du répulsif anti-moustique spécial zones tropicales
  • un crème apaisante pour piqûres (type apaisyl en libre vente ou bétaméthasone sur prescription)
  • un adaptateur de prise à fiches plates
  • un bon couvre chef (comprenez un chapeau ou casquette)
  • une trousse à pharmacie (pour ma part: doliprane, ibuprofène, spasfond, antadys, smecta, biseptine, compresses, pansements, cicatryl, etc) à composer selon vos besoins.
  • un petit brumisateur 
  • un parapluie si vous partez comme nous en Juin, sait on jamais  😉 
 
 

7) Une fois sur place: transport et hébergement 

 Les moyens de transport
  • La location de voiture. Conditions requises: 21 ans et révolus et 2 ans de permis. Comptez entre 80 et 100 CUC par jour de location pour un conducteur. C’est le moyen de transport le plus cher à Cuba. Je le recommande si votre budget vous le permet, que vous êtes un conducteur aguerri (les routes à Cuba ne sont pas des meilleures) et que vous avez un très bon sens de l’orientation.
  • Les taxis collectifs. Pratique pour les petites et moyennes distances, vous pouvez les réserver à l’avance et les partager avec d’autres voyageurs afin de diviser le coût. Pensez à demander de le prix de la course à l’avance et n’hésiter pas à négocier

     

     

  • Le bus. C’est le moyen de transport le plus économique et le plus pratique à mon sens. (Edit: en fait non. C’est extrêmement long et pas beaucoup moins cher que les taxis) Pour les longs trajets c’est idéal car ils sont apparemment assez confortables et dotés de la climatisation. Pensez à réserver vos trajets au moins 24h à l’avance, voir plus pour les trajets très touristique (ex: La Havane à Viñales). 
 
L’hébergement:
Ici deux solutions: soit l’hôtel, réservé à une clientèle plutôt aisée. Ou bien les fameuses “casas particulares” semblables aux maisons d’hôtes. On dort chez l’habitant, et pour quelques CUC de plus, on peut y prendre le petit-déjeuner et repas. L’avantage de ce mode de logement est qu’on en trouve partout et au dernier moment. C’est aussi le plus économique (environ 10 CUC la nuit en basse saison, exception faite pour la Havane). Il est cependant conseillé de réserver à l’avance pour les destinations très touristiques (La Havane, Trinidad).
 
En revanche, si vous désirez faire une excursion sur un Cayo lors de votre séjour (le cayo est une petite île), il est très rare de trouver des casas particulares dans ce genre d’endroit, qui sont majoritairement réservé aux touristes. Le seul moyen d’y séjourner est l’hôtel all inclusive. Il vous faudra donc mettre la main au portefeuille si vous voulez profiter du panorama exceptionnel des cayos ! Mais rien que pour une nuit, cela vaut largement le coup !!
 
Cayo Coco. source: flightnetwork.com
 
 
Voici donc mes sept conseils pour préparer les principaux points de son voyage ! Vous avez maintenant quelques clés en main pour partir à votre tour ! Nous partons dans deux semaines, et je partagerai bien évidemment notre beau voyage avec vous ! 
 
Pour ne pas manquer les prochains articles, je t’invite à t’inscrire à la newsletter du blog, en rentrant ton adresse mail dans la colonne à ta droite ! 
 

Get the Latest

Comments

  1. Un article bien détaillé…
    J'ai eu la chance de partir à Cuba avec une copine il y a quelques années, c'était super !
    Bons préparatifs !
    Ps : j'avais acheté un joli chapeau de paille là-bas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2019 Heynina · on Genesis Framework